l’importance de la lecture + tactique

Note: Translation below for English speakers!

 

Aujourd’hui je vais vous parler de l’importance de la lecture. La lecture, c’est comme ça que j’ai apprit l’anglais et le néerlandais. La lecture est très importante, car permet de revoir du vocabulaire courant, et de le revoir régulièrement. Cela permet de se familiariser avec la grammaire ainsi qu’avec les tournures grammaticales récurrentes.

Comme dit précédemment, j’ai appris l’anglais avec Harry Potter, et j’ai aussi utilisé cette série pour le néerlandais.

Un problème avec le néerlandais, c’est qu’il est difficile de trouver des textes simples, adaptés à un niveau “débutant”. Quand un étudiant n’a pas encore le niveau de lire un roman, il n’a pas beaucoup de choix de lecture. En anglais, par contre, des livres simplifiés existent, donc c’est plus facile. En ce qui concerne le néerlandais, c’est plus difficile de trouver des textes, c’est pourquoi  j’essaie de pallier à ce problème.

Personnellement, quand je lisais beaucoup durant les vacances, en secondaires, mon niveau augmentait rapidement. Avec les langues romanes, c’est encore plus efficace, étant donné la parenté linguistique avec le français. A titre d’exemple, en quelques jours de lecture en espagnole, toujours avec Harry Potter, j’arrivais rapidement à lire plus vite, et à comprendre beaucoup mieux. Je connaissais le voc, et la grammaire était plus limpide.

Niveau tactique, comment lire? Certes, quand on a l’habitude du français, on ne se pose pas la question, mais en néerlandais? ou en anglais même?

1) Ne pas essayer de traduire tous les mots. Vous aurez des mots inconnus et qui sont peu fréquents. NE LES TRADUISEZ PAS! Ils vous ralentiront, et n’apporteront rien à la compréhension du texte. Ne les traduisez QUE s’ils sont récurrents ou qui entravent réellement votre compréhension. Perso, j’ai arrêté depuis longtemps de chercher à tout comprendre. Même à un niveau avancé, on croise de temps en temps des mots inconnus. Après tout, même en français, on ne connait 100% du voc. Essayez donc de lire la Républic de Platon!

2) Analysez et obsersvez. Lorsque vous croisez un temps qui vous pose problème (en anglais, le present perfect, ou le past continuous, par exemple), soulignez-le, ou faites une croix dans la marge. A la fin du chapitre, parcourez les exemples trouvés, et vous finirez par dégager une “logique”. Vous pouvez aussi le faire avec les participes passés en néerlandais, pour mieux piger comment ça marche.

20170515_200302Petit passage de Harry Potter 1 en espagnol

3) Comparez théorie et pratique. Si vous avez appris un point de grammaire, regardez comment il s’applique dans le livre. Vous finiez par comprendre comment il s’emploie

4) Trouvez un livre dont le niveau de langue est légèrement au dessus du vôtre (théorie i+1 de Krashen). Un livre trop simple ne vous apprendra rien, et un livre trop compliqué vous découragera.

5) Notez les traductions des mots FREQUENTS. Soyez sélectif. De cette façon, quand vous les revoyez, regardez la traduction. Mais ne traduisez pas non plus 50 mots par page. Ne tombez pas dans l’extrême!
Noter 5 mots par page est une bonne moyenne, mais ce n’est possible que si le niveau est vraiment adéquat. Ce chiffre peut varier en fonction du niveau du livre, du sujet, …La lecture doit rester un plaisir, donc le niveau de langue ne doit pas être un frein trop important. Vous apprendrez ce vocabulaire progressivement, donc soyez sélectif. 5 mots par page c’est quand même 500 mots pour un petit livre de 100 pages, c’est déjà beaucoup!

6) Ne soyez pas perfectionniste! Si vous relisez une phrase 15 fois et que vous ne la comprenez toujours pas, c’est qu’il y a un point de grammaire trop avancé, ou une expression, ou autre chose qui est d’un niveau trop haut. Dans ce cas, 2 choix:
– Vous faites une recherche internet, ou demandez de l’aide;
– Ou alors, vous la laissez de coté. Vous le retravaillerez quand votre niveau sera plus haut. Pas besoin d’avaler toute la grammaire de langue d’un coup!

N’essayez pas de tout comprendre tout de suite. Apprendre une langue prend du temps, et vous apprendrez encore dans 10 ans. De toute façon, vous apprendrez de nouvelles choses dans les pages suivantes, alors c’est pas grave si vous laisser s’échapper un petit mot 😉

 

 

TRANSLATION IN ENGLISH

Today I will tell you about the importance of reading. It’s by reading that I learnt English and Dutch. Reading is very important because it helps revising frequently-used words as well as get familiar with the grammar. I read a lot during the holiday when I was still in secondary school and that’s how I learnt most, because I spent days only reading.

But how should you read when you want to learn a language and improve? How do you do that in a foreign language? Here are a couple of useful tips that I’ve been using for some time even after learning English and Dutch:

  1. Don’t try to translate every single word. You WILL encounter unknown and infrequent words. DO NOT TRANSLATE THEM! They will slow you down and won’t help your comprehension of the text that much. Only translate recurring words or words which really hinder your comprehension. I stopped trying to understand everything a long time ago. Even at a high level you will encounter unknown words, even in your native language. Try reading Plato’s Republic in your mother tongue!
  2. Analyze and observe. When I was learning the subjunctive in Spanish (mostly the present), I underlined them or put a cross in the margin. By the end of the chapter, I would go through it and look at the occurrences to try and understand the logic of the grammar point. Here is an example from when I was reading Harry Potter 1 in Spanish
    20170515_200302
  3. Compare theory and real language use. If you’ve studied a grammar point, look at how it’s used in the book. You’ll end up understanding how it’s really used. This is particularly useful when theory and real language use don’t match so much anymore (distinction in English between “will” and “going to” for example). That way you are sure to see how native speakers use the language, and that’s what matters right 😉
  4. Find a book with a language level which is slightly above yours (Krashen’s i+1 theory). A book which is too easy won’t teach you anything, but a book which is too advanced will make you want to give up.
  5. Write translations for the frequent words. And be selective! This way, when you encounter them again, look at the translation, but do not translate too many words per page. I usually try not to translate more than 5 words per page, but it highly depends on the subject, the level, … If you’re learning for enjoyment, reading shouldn’t hinder the joy. The level should therefore not be too high.
  6. Don’t be a perfectionist. If you read a same sentence 15 times and you still don’t get it, it might be because of a grammar point which is too advanced for your level. In this case, you have 2 choices:
    – You look it up on the internet, in a book, or ask someone;
    – You drop it. It will click later, when your level is higher. No need to swallow all the grammar rules at once!

Do not try to understand all at once. Learning a language takes time, and you will keep learning in 10 years. You will learn new things in the following pages/books, so don’t worry if you leave a word out 😉

 

3 thoughts on “l’importance de la lecture + tactique

  1. Bonjour Guillaume, quel bonheur de lire une personne telle que vous, tellement motivée et amoureuse des langues ! MERCI pour ce que vous faites !! J’adore les langues étrangères mais je n’ai pas de bon niveau (un peu plus en néerlandais, un petit peu d’allemand et d’anglais , je commence à apprendre le russe par pur plaisir et j’aimerais tant étudier aussi l’Italien et l’Espagnol) … Un programme beaucoup trop chargé mais dès que c’est possible, je revois en tout cas le néerlandais et l’anglais en plus de mon étude du russe et de l’approfondissement de ma langue maternelle adorée : le français dont les lacunes en vocabulaire me font honte 😉 … mais voilà : petit à petit, à mon rythme je tente d’évoluer . MERCI donc pour votre excellente idée de traduire des textes “rigolos” , vraie source de plaisir … je viens d’ailleurs de m’abonner à votre Newsletter .
    A tout bientôt Guillaume et belle continuation dans vos études !!!!
    Très cordialement,

    Brigitte

    • Bonjour Brigitte! Un gigantesque MERCI pour votre message, cela me fait très chaud au coeur! Etant passionné, mon but est de transmettre cette passion et aider via l’expérience que j’ai pu acquérir!
      Vous êtes ambitieuse pour vos projets linguistiques, et c’est ce qu’il faut! Je ne serais jamais arrivé où j’en suis sans ambition et motivation! Si vous voulez vraiment atteindre vos objectifs, rien ne vous en empêchera 😉 Si jamais vous voulez un peu d’aide pour faire un programme, pour trouver des tactiques pour progresser dans vos langues, et vous débrouiller dans toutes en quelques années, contactez-moi 😉
      Je sais ce que c’est que de vouloir apprendre toutes les langues, j’ai moi-même bossé pas mal de langues, et ai dû en mettre de coté car j’avais les yeux plus gros que le ventre ^^ il faut être patient, en faire une par une et graduellement en rajouter pour les accumuler 😉
      Concernant les VDM, j’espère que cette méthode va fonctionner! J’y travaille presque quotidiennement, et reçois de l’aide d’une étudiante en traduction pour proposer davantage de contenu au plus vite.
      Encore un grand merci pour votre message, et au plaisir 😉

Laisser un commentaire