Étapes pour apprendre une langue de 0

Translation in English below

 

Ce n’est un secret pour personne : apprendre une langue est loin d’être facile. Même le polyglotte le plus expérimenté l’admettra. C’est donc d’autant plus difficile pour une personne qui ne parle que sa langue maternelle et n’arrive toujours pas à parler une première langue étrangère. Beaucoup de gens suivent des cours dans des institutions scolaires pour apprendre une langue dans le cadre d’un cours (que ce soit à l’école, à l’université, ou ailleurs), car il y a là une aide avec un niveau spécifique. Beaucoup d’étudiants ont du mal à apprendre sans ces structures de cours, car il n’est pas facile de savoir que faire et à quel moment de son apprentissage afin d’apprendre correctement et voir du progrès. Afin de palier à ce problème, je vous propose ici une méthode par étapes pour structurer votre travail. A chaque étape, je vous mets ce que je ferais pour apprendre une langue, quelle qu’elle soit, en commençant de 0, pour atteindre un niveau vous permettant de comprendre presque tout et converser avec des natifs. Le temps nécessaire pour passer par toutes les étapes dépendra de chaque personne, de la langue, de l’expérience, …………. Il m’est donc impossible de vous dire si vous serez « bilingue » en 3 mois ou 1 an. Cependant, avec du travail régulier, et en suivant les grandes lignes de ce programme, vous devriez être capable de voir du progrès sans faire trop de sur place, et surtout, sans devoir payer un prof. Par contre, il faut être débrouillard et trouver les documents, livres, sources audios à travailler et étudier.

N.B. : cette liste est faite de façon globale. Je ne l’ai pas faite pour une langue précise ou une personne précise, bien qu’elle suive plus ma propre méthode d’apprentissage, que je développe depuis quelques années. Il est possible qu’elle ne vous convienne pas à 100%. Cependant, elle fonctionne (du moins avec moi).

Je dois également rajouter que, même si cette liste suggère de se concentrer sur une compétence à la fois (que de l’audition, ou de la lecture, ou de l’oral, …), les quatre compétences doivent être pratiquées régulièrement (bien qu’une compétence peut être pratiquée plus que les autres à certains stades de l’apprentissage). La seule règle “d’or”, selon moi, est qu’il faut privilégier les compétences passives en début d’apprentissages, car elles assureront les automatismes plus tard

  1. Avant de commencer l’étude du vocabulaire ou de la grammaire, il est indispensable d’être à l’aise avec les sons et l’alphabet (dans le cas des langues employant des nouveaux sons ou un nouvel alphabet). Certaines méthodes de langues (Assimil ou Harrap’s) commencent par cela, en proposant des mots basiques qu’on peut lire et écouter.
  2. Étudiez les mots de bases (en phrases ou seuls (via duolingo par exemple)), cherchez éventuellement des listes de mots sur le net avec les 500 mots les plus fréquents par exemple. N’hésitez pas à faire des listes de mots (avec la phrase complète si vous le voulez, pour avoir du contexte), je les fais par google drive pour éditer le doc quand et où je veux sur mon smartphone
  3. Appropriez-vous les conjugaisons (et autres règles grammaticales) de bases: présent d’abord et passé ensuite, les 2 sont très important, les pratiquer, les répéter, conjuguer une multitude de verbes. Il est important de comprendre comment les temps sont formés. En général, il y a une logique. Observez aussi les groupes de verbes (ar/ir/er par exemple). Il faut classer les verbes et les temps pour les mémoriser. Étudiez des dizaines de formes sans aucun lien ne fonctionnera pas. Soit vous les étudiez dans via internet ou des livres, soit vous faites un tableau Word ou autre vous-même. Employez toujours une mise en page qui convient à votre façon d’étudier, avec laquelle vous êtes à l’aide, qui vous stimule et motive. Attention : ne pas oublier les verbes irréguliers de base. Ces verbes, souvent les mêmes dans toutes les langues, sont les plus fréquents et vous en aurez besoin dès le début de votre apprentissage. Repérez-les rapidement. Des applications sur smartphone tels que Spanish Verbs ou Italian Verbs vous donneront les conjugaisons de la plupart des verbes ainsi que les verbes qui sont partiellement ou totalement irréguliers. Normalement, vous aurez déjà étudié ces verbes via les listes de fréquences.
  4. Commencez à développer son vocabulaire avec les textes (ou vidéos, podcasts, … pratiquez autant l’audition que la lecture) et histoires écrites les plus simples possibles (avec assimil par exemple, des livres simplifiés tels que Pinguin Reader en anglais, Wablieft en néerlandais (ainsi que les VDM que j’ai traduites et nouvelles que j’ai écrites), lola lago en espagnol, … il existe aussi des méthodes tels que « 90 leçons en 90 jours » où vous avez des textes très court avec grammaire et exercices, avec un niveau qui augmente à chaque leçon, graduellement). Vous pouvez continuer les listes de mots, mais n’indiquez QUE les mots que vous avez vu dans un contexte ET qui reviennent régulièrement (ceux que vous voyez une seule fois par chapitre ne sont pas important à votre niveau). Etudier un mot sorti de nulle part n’est pas une bonne idée.
  5. Ne négligez pas les règles de grammaire. Bossez-les petit à petit, pas besoin de tout avaler d’un coup, et pas de panique si elles s’oublient, c’est normal. Soyez sélectif en étudiant, certains points de grammaire (subjonctif en espagnol) ne sont utiles qu’au niveau intermédiaire, tandis que d’autres sont importantes déjà avant (rejet et inversion en néerlandais, corrélatifs en espéranto, formation des questions avec « do » en anglais).
  6. Continuez à regarder des vidéos les plus simplifiées possibles avec sous titres dans la langue cible (ex : dialogues basiques de rencontres, il y a plein de vidéos sur Youtube sur dutchpod101, englishpod101, spanishpod101, ….). Regardez plusieurs fois les mêmes, jusqu’à connaitre certaines répliques par cœur, diminuer la vitesse avec un programme si possible. Continuer. N’hésitez pas à les mettre dans vos playlistes pour les écouter lors de vos transports, en faisant la cuisine et que sais-je encore.
  7. Alors que votre niveau augmente, vous pouvez augmenter votre « input» : abonnez-vous à des pages Facebook ou Youtube dans la langue cible, cela vous permettra d’être en contact avec la langue plus facilement. Ecoutez également la radio, des podcasts (Slowgerman pour l’allemand, Juliana Selem et Julia Jolie pour le portugais, The English we speak et English with Lucy pour l’anglais, Evildea pour l’espéranto, oneworlditaliano, Learn italian with Lucrezia, sgrammaticando et Alberto Italianoautomatico pour l’italien, Enzoknol et Dylanhaegens pour le néerlandais/hollandais, NotesinSpanish pour l’espagnol) (des listes complètes de toutes les sources que je connais sont disponibles dans le dossier “articles bibliographiques). Utilisez ces vidéos en fichiers MP3 à écouter en marchant, au fitness, ……………… pour augmenter votre input, et écoutez les mêmes vidéo plusieurs fois. A force, ça va payer. Faire cela jusqu’à ce que vous puissiez comprendre une grande partie de ce que vous entendez. A ce niveau, il est temps de développer l’oral.
  8. Commencez tout doucement l’oral! Une fois que vous comprenez une grande partie de ce que vous entendez, commencez à penser dans la langue pour les phrases les plus simples, même si c’est toujours les mêmes mots et phrases. Certains (et j’ai tendance à suivre cette technique), pratiquent déjà leur oral dés le début de l’apprentissage. C’est un choix personnel. C’est à vous de voir quelle méthode vous préférez. Attention, l’audition et la lecture doivent toujours primer en termes de quantité de travail, mais les compétences passives sont, selon moi, moins importantes à ce stade.
  9. Si vous êtes confortable avec le présent et passé, passez au futur et au conditionnel. Même si les temps plus avancés sont faciles à apprendre, attendez de maîtriser les temps plus basiques.
  10. Continuez toujours avec l’audition, trouvez quelques petites dizaines de podcasts à télécharger en MP3 sur le gsm. Les écouter en boucle, plusieurs fois chacun. Trouver des vidéos avec un rythme adéquat à votre niveau et une bonne prononciation. D’un natif. Ecouter durant les temps morts (voiture, bus, magasin, jogging, en marchant, en vélo, en faisant la cuisine, …). Il faut augmenter le niveau des audios dès que vous remarquez que vous comprenez tout avec aisance.
  11. Entre temps, lisez des trucs faciles, et augmentez la difficulté petit à petit. !! il faut comprendre au moins 80-90% du matériel qu’on emploi avant de prendre quelque chose de plus dure.
  12. Une fois que l’audition est (très) bonne et qu’on commence à comprendre sans trop de difficultés (95% de ce qu’on entend), on peut passer à la dernière étape, la plus importante : activer l’oral pour ne plus jamais le perdre. Se mettre à n’employer QUE la langue cible lorsque vous pensez (et lorsque vous parlez si, comme moi, vous parlez tout seul). Si vous le faites correctement, en l’espace de quelques jours seulement (bien que la durée pour cette étape soit relative), vous pourrez parler dans la langue sans difficultés, avec un niveau intermédiaire. Vous pouvez alors parler avec des natifs sans trop de difficultés.

 

 

TRANSLATION IN ENGLISH

 

 

IT’s a secret for no one: learning a language if far from being easy. Even the most experimented polyglot will acknowledge it. This is even more difficult for someone who only speaks their mother language and still can’t speak a first foreign language. Many people follow language classes at school or elsewhere because they will be taken care of. Many students struggle to learn with lessons because it may be difficult to know what to learn at what stage in order to see progress. In order to find a solution to this problem, I propose here a method divided in steps in order to structure your language learning. For each step, I suggest what you should do to learn a language, whichever language, from scratch, in order to understand the language and converse with natives. The time needed to go through all these steps will depend on the person, the language, the experience, … it’s impossible for me to say whether you will be fluent in 3 months or 1 year. Nevertheless, with regular work and by following the guidelines, you should see some progress without without waiting too long and without paying a teacher. Nevertheless, you will need to work on yourself and find the documents, books, listening material and so on, although you can find them for some languages on this blog.

 

N.B.: this is a global list. I haven’t done it for a specific language ora specific person, although it does follow my own method that I have designed through the years. It may not suit everybody. It nevertheless works (for me anyway)

 

N.B. 2:  although this list suggests to focus on one skill at a time (only listening, or reading, or speaking, …), all four skills have to be practiced regularly (although I do suggest to practice one more that the others at certain stages). The only golden rule is, in my opinion, to focus on passive skills at the beginning, because they’ll make sure you can do things automatically later on.

 

  1. Before study grammar and vocab, you need to be okay with the sounds and the alphabet (for languages with a new alphabet or new sounds, such as Mandarin Chinese). Some methods (Assimil or Harrap’s) begin with just that by having us listen and read some basic words
  2. Study basic words (in sentences or alone, with Duolingo for example) and try to find frequency wordlists on the internet with the 500 most frequent words. Don’t hesitate to make lists yourself, with complete sentences if possible, it’s useful to have context
  3. Study the fundamental grammar rules: present first, then past. Look at how these basic tenses are formed. Use them, repeat them, conjugate a certain number of verbs. It’s important to understand how these tenses are formed. For languages such as French, classify the verbs in groups (ar/er/ir) to study the regular formation. Study them on books or websites, or make a Word list. Make sure to use a layout that suits your study method. Don’t forget to study irregular verbs, these are often the same in various languages and are also the most frequent verbs that you’ll soon need. Use apps such as Spanish Verbs or Italian Verbs to have the conjugations of most useful verbs and to see irregularities as well. Some of these verbs will already be in the 500-most-frequent-word list.
  4. Develop your vocab with easy/beginner texts (or videos, podcasts, …). Begin with the easiest materials you can find (Assimil, Pinguin Reader for English, Wablief in Dutch, Lola Lago in Spanish, …). You can also use the “90 lessons in 90 days” book with easy texts + grammar and exercices with rising level. Keep on making vocab lists where you ONLY put the recurrent words that you have seen in CONTEXT (to know how to use it).
  5. Don’t forget grammar rules! Study them little by little, there is no need to swallow it all at once! And don’t worry if you keep forgetting, it’s part of the learning process, it’s normal! Choose what you want to focus on a given moment, some grammar points (subjunctive in Spanish) can wait a bit while others (place of the verb in Dutch, correlatives in Esperanto, question-making in English, …) are already useful at beginner stage.
  6. Keep on watching the easiest videos possible (or videos at your level) with subtitles in the target language if possible (have a look at the Dutchpod101, Frenchpod101, … videos on youtube).

    Watch these videos several times until you begin to know things by heart. If it’s too fast, slow the speed down with a programme. Make a playlist on your phone with these videos in MP3 files and listen to them while walking, backing, cleaning, in the metro, ….

  7. As your level increases, increase your input. Have a look at some Facebook pages and Youtube channels so that you can have contact with the language on a regular basis. Listen also to the radio, podcasts (Slowgerman for German, Juliana Selem and Julia Jolie for Portuguese, Françaisauthentique for French, Evildea for Espéranto, oneworlditaliano, Learn italian with Lucrezia, sgrammaticando and Alberto Italianoautomatico for Italien, Enzoknol and Dylanhaegens for Dutch, NotesinSpanish for Spanish) (have a look at my articles gathering references!). Keep listening to the same files regularly, it will eventually work and your ears will slowly get accustomed to the sound and the speed. Keep doing that until you can understand a bunch of what’s being said. That’s when you have to focus on speaking skills!
  8. Begin with speaking skills! When you can understand a big part of what you hear, begin to think in the language with easy and short sentences even if you keep using the same words. Some (and I tend to follow this method) begin speaking at the beginning stage of the learning process. It’s a personal choice. It’s up to you to decide what method to use. Beware, listening and reading have to be more important than the active skills, but active skills are, in my important, my less important at this stage.
  9. When you’re ok with the basic tenses, work on the more advanced ones (future, conditional, …)
  10. Keep working with the listening skills and keep adding MP3 podcasts on your playlist. Find podcasts with the right level: not too slow, not too fast and with a clear pronunciation, ideally from a native speaker (as your level increases, you can use videos with a tougher pronunciation). As soon as you notice that you can understand pretty much everything, find something with a higher level!
  11. In the meantime, read stuff at your level. You should understand about 80-90% of what you read to enjoy reading while learning new things. When you’re at 90-95%, find something harder. Read the first couple of paragraph of a book to judge the level.
  12. When the listening skills are very good, let’s dive in the last step: activate speaking skills to never forget it again. To achieve that, use ONLY the target language when you think or talk to yourself (which is what I do). With the right method, you can see big improvements in a couple of days (sometimes more). At this stage, you’ll be able to talk with natives quite easily.

Laisser un commentaire